Préambule

Je suis né en 1942 à Guerlesquin en Bretagne, mais j’ai vécu mon enfance et une grande partie de ma vie à Montmartre à Paris, à quelques pas de la place du Tertre et du bateau-lavoir.

Avec les autres enfants du quartier, j’ai découvert la peinture avec les peintres de la Place du Tertre et leurs souvenirs des grands peintres de Montmartre. Elle est devenue une passion qui ne m’a jamais quittée, qui a donné un équilibre à ma vie, et m’a aidé à lui donner un sens.

La peinture, la couleur, la création ont attisé ma sensibilité et ma joie de vivre, et m’ont permis d’être en recherche permanente de l’excellence, du beau et de l’humain, et parfois de les atteindre.

Beaucoup m’ont fait la joie d’aimer mes peintures, d’autres n’ont pas aimé et c’est normal ; la plupart n’est pas restée insensible, et c’est la aussi, pour moi, une grande  satisfaction.